Milieu:
construire son monde

Milieu

"L’empreinte du travail de la main reflète la présence de l’homme"

Maria Montessori

Les hommes et les femmes deviennent constructeurs de leur propre monde à travers la fabrication d’objets. Mis à l’écart par la modernité et la production industrielle, nous voyons resurgir l’importance du savoir-faire traditionnel, des matériaux naturels et du lien avec le territoire, et nous revendiquons une nouvelle relation à l’environnement.

Mònica et la quotidienneté du « faire »

Milieu

Description

Conformément à la tradition artisanale domestique, où la confection de pièces était combinée à d’autres tâches quotidiennes, Mònica Guilera travaille et habite dans sa maison-atelier de Vilanova i la Geltrú. Mêlant sa vie à son travail, elle utilise des fibres végétales pour construire des paniers et d’autres objets ainsi que son propre monde à travers son « faire ». Elle allie les techniques traditionnelles de la vannerie catalane à d’autres types de vannerie comme celle de la pêche, qu’elle réinvente et auxquelles elle insuffle une nouvelle vie à travers la création d’objets actuels.
Elle a choisi d’être vannière pour se sentir un peu plus libre et revendique l’héritage historique de la vannerie et sa présence actuelle en vue de rassembler à nouveau le métier, le « faire » et l’objet quotidien en quête d’un monde de proximité.

Crédits

Mònica Guilera Subirana

Lina et le tissage des montagnes

Milieu

Description

Installée au cœur des montagnes des Pyrénées de Lleida, Lina incarne une double tradition : celle du métier à tisser typique du milieu domestique et rural profondément ancré dans les mœurs des Pyrénées, et celle de la tricoteuse présente dans le secteur textile industriel de Terrassa qu’elle utilisait avec sa famille.

Lina fait des teintures et des impressions végétales (éco-print) à l’aide de plantes qu’elle cueille dans son entourage et utilise des laines issues de petites entreprises qui mettent en valeur les ressources locales.

À travers la collecte qu’elle effectue dans la nature et le travail à l’atelier, la vie quotidienne de Lina devient un acte du soin : ses pièces protègent du froid et prennent soin de l’environnement où elle habite.

Crédits

Lina Ratia

Olivia, Sarah et le cycle de la laine

Milieu

Description

Revenir à la matière vivante et à son essence, liée aux saisons et aux cycles de la nature. L’initiative à laquelle participent Olivia et Sarah favorise la récupération de la laine dans la région de l’Ariège ; une matière pratiquement tombée en désuétude au sein des mécanismes de la production industrielle.

Au rythme des saisons, le projet renoue avec les cycles et pratiques traditionnels : l’obtention de la laine lors de la tonte, les longs processus de transformation et la création de pièces selon des techniques et gestes traditionnels qui conservent la présence du travail à la main. Un projet ancré dans le territoire qui contribue à la croissance d’une structure d’artisans qui génèrent de nouveaux réseaux locaux matériels et sociaux.

Crédits

Laines Paysannes

Milieu:
construire son monde

Milieu

"L’empreinte du travail de la main reflète la présence de l’homme"

Maria Montessori

Les hommes et les femmes deviennent constructeurs de leur propre monde à travers la fabrication d’objets. Mis à l’écart par la modernité et la production industrielle, nous voyons resurgir l’importance du savoir-faire traditionnel, des matériaux naturels et du lien avec le territoire, et nous revendiquons une nouvelle relation à l’environnement.

Mònica et la quotidienneté du « faire »

Milieu

Description

Conformément à la tradition artisanale domestique, où la confection de pièces était combinée à d’autres tâches quotidiennes, Mònica Guilera travaille et habite dans sa maison-atelier de Vilanova i la Geltrú. Mêlant sa vie à son travail, elle utilise des fibres végétales pour construire des paniers et d’autres objets ainsi que son propre monde à travers son « faire ». Elle allie les techniques traditionnelles de la vannerie catalane à d’autres types de vannerie comme celle de la pêche, qu’elle réinvente et auxquelles elle insuffle une nouvelle vie à travers la création d’objets actuels.
Elle a choisi d’être vannière pour se sentir un peu plus libre et revendique l’héritage historique de la vannerie et sa présence actuelle en vue de rassembler à nouveau le métier, le « faire » et l’objet quotidien en quête d’un monde de proximité.

Crédits

Mònica Guilera Subirana

Lina et le tissage des montagnes

Milieu

Description

Installée au cœur des montagnes des Pyrénées de Lleida, Lina incarne une double tradition : celle du métier à tisser typique du milieu domestique et rural profondément ancré dans les mœurs des Pyrénées, et celle de la tricoteuse présente dans le secteur textile industriel de Terrassa qu’elle utilisait avec sa famille.

Lina fait des teintures et des impressions végétales (éco-print) à l’aide de plantes qu’elle cueille dans son entourage et utilise des laines issues de petites entreprises qui mettent en valeur les ressources locales.

À travers la collecte qu’elle effectue dans la nature et le travail à l’atelier, la vie quotidienne de Lina devient un acte du soin : ses pièces protègent du froid et prennent soin de l’environnement où elle habite.

Crédits

Lina Ratia

Olivia, Sarah et le cycle de la laine

Milieu

Description

Revenir à la matière vivante et à son essence, liée aux saisons et aux cycles de la nature. L’initiative à laquelle participent Olivia et Sarah favorise la récupération de la laine dans la région de l’Ariège ; une matière pratiquement tombée en désuétude au sein des mécanismes de la production industrielle.

Au rythme des saisons, le projet renoue avec les cycles et pratiques traditionnels : l’obtention de la laine lors de la tonte, les longs processus de transformation et la création de pièces selon des techniques et gestes traditionnels qui conservent la présence du travail à la main. Un projet ancré dans le territoire qui contribue à la croissance d’une structure d’artisans qui génèrent de nouveaux réseaux locaux matériels et sociaux.

Crédits

Laines Paysannes

COORDINATEUR :

PARTENAIRES :